<< back home ! | C'est quoi? | Vous faites du rock ? | Facebook |Contribuez ! | Crédits
Dr Mojo et Mister G  
                   

J'allais écrire "Inutile de les présenter, tout le monde les connaît ! ». Mais... non : je les ai moi-même découverts très récemment (merci à Rock Zed d'ailleurs) et c'est avec un très grand plaisir que je les interviewe aujourd'hui pour MetAlsace !

**********************

Dr Mojo & Mr G, bonjour !
Je vous ai vus en concert pour la première fois il n'y a pas très longtemps et la découverte fut très belle et étonnante ! Vous vous démarquez vraiment de tous les groupes que je connais jusqu'à présent.
Après quelques recherches, j'ai découvert que le mystérieux Dr Mojo est plutôt polyvalent : The Doctors, Dr Mojo & The Black Stars, Dr Mojo & Mr G... Ces trois groupes ont, en tous les cas, un point en commun : le rock ! Mais je dois dire que ce que j'ai vu et entendu est complètement différent du reste : c'est original, surprenant à voir (et à écouter bien sûr), hors du commun. Vous vous êtes rencontrés en 2012, mais c'est en 2017 que le projet est vraiment né. Dr Jekyll et Mr Hyde, deux faces différentes du rock ?

- Deux faces différentes, certes mais plutôt au niveau du caractère des protagonistes, pour ce qui est du Rock, nous nous entendons à merveille!

Mr G, n'est d'ailleurs par en reste : ses références musicales professionnelles ne sont pas données à tout le monde : Indochine, Jean-Louis Murat, Jacques Higelin, parmi tant d'autres... C'est plutôt impressionnant !

- Mr G a officié pendant deux décennies dans le showbiz parisien, ce qui donne une expérience assez solide pour monter un projet viable!

Vos influences sont autant musicales que puisées dans la littérature (cf. R. L. Stevenson, pour ne parler que de lui) ? Qui a eu l'idée de ce mélange étrange et si particulier ?

- C'est une idée "partagée" par le Dr et le Mr, l'amour de la littérature fantastique et romantique du XIXe siècle, Shelley, Maupassant, Stevenson, Balzac, Stoker, Wilde, autant de références que nous tentons de mettre en valeur en live..

Intriguée par vos pseudos, j'ai farfouillé sur le net pour trouver le sens du terme « Mojo » qui, je dois le dire, a des significations assez éloignées l'une de l'autre : c'est, par exemple, une ville d'Ethiopie, une amulette ou un peuple dans le jeu « The Legend of Zelda » (clin d'oeil à Rock Zed qui est fan). Mais il peut être également synonyme de grande chance et... de sex appeal ! Le nom de votre groupe serait-il en corrélation avec le sexe ? Sex appeal, Mr G, (inutile d'en dire plus sur ce point si particulier chez une femme) ?

- Nos pseudo, le Dr, c'est bien sûr le Dr Jekyll, le mojo du "I've got my mojo workin" de Mr McKinley Morganfield aka Muddy Waters -la légende du blues- est une forme de charme entre magie et sensualité. Le Mr est évidemment Mr Hyde et le G, ormis la 1ere lettre de mon nom, fait référence à des points mystérieux, divins, voire sibyllins.

Baroque, théâtral, curieux... sont autant de qualificatifs qui définissent Dr Mojo & Mr G. Le visuel, sur scène, a véritablement une très grande importance pour vous. Pourquoi ?

- Le visuel est tiré de la Comedia Del Arte, décor circassien tirant vers le cabinet de curiosité ou le grand guignol, c'est quasiment un personnage au même titre que le squelette de Michel Mabel. J'ai beaucoup travaillé avec Marianne James et je dois avouer que son Ultima Recital m'a beaucoup influencé même s'il est plus axé sur le costume (auquel nous faisons aussi attention) ; le Dr Mojo a aussi un grand frère qui a longtemps été conteur dans un décor de théâtre, bon sang ne saurait mentir!

Vous tournez d'ailleurs beaucoup. Y a-t-il un concert qui vous a plus touché que les autres ? Le public est-il différent selon la ville/le pays où vous vous produisez ?

- Le public est partout différent, le spectacle change d'ailleurs en fonction des réactions de celui-ci, suivant les remarques entendues, la "chaleur" dégagée par la salle, l'ambiance, les rires.

Avez-vous un rituel qui vous tient à coeur avant d'entrer un scène ?

- Le rituel, c'est une caisse appelée la "casa de la muerte", très lourde, que nous sortons péniblement du coffre, son transport sur le lieu du show est devenu avec le temps un véritable cérémonial !

La scène d'ailleurs... Le public est-il commun aux différents groupes dans lesquels vous officiez ou est-il complètement différent ? Peut être plus sensible à cet univers si étrange ?

- Le public n'est effectivement pas exactement le même, plus attentif et réceptif à nos facéties, mais nous reconnaissons souvent des fans de nos différentes formations.

J'ai pu voir que vous avez des références musicales bien ancrées. Si vous pouviez collaborer avec un seul musicien, qu'il fasse encore partie de ce monde ou non, lequel choisiriez-vous et pourquoi ?

- Nous collaborerions volontiers avec le producteur légendaire Toni Visconti ou avec Willy deVille ou encore Screamin Jay Hawkins.

Quid de l'album ? J'ai lu je ne sais plus où qu'un album était prévu en 2018 mais j'avoue n'en avoir trouvé aucune trace... J'imagine que c'est un projet que vous voulez voir aboutir ?

- L'album est en cours d'enregistrement, il nous manque encore quelques titres mais il devrait sortir à la fin de l'année, en compagnie de vidéos bien entendu!

D'ailleurs, vous jouez autant de reprises arrangées à votre sauce que de compositions. Si un album voit le jour, de quoi sera-t-il fait ?

- L'album devrait contenir beaucoup de compositions, mais nous n'oublierons pas les covers revisitées qui font la joie de notre public !

Dr Mojo, Mr G, je vous remercie d'avoir accordé un peu de votre temps à MetAlsace. Et pour conclure cette interview, je vous laisse le mot de la fin !

- Le mot de la fin ? Venez nous voir, vous trouverez les dates des concerts sur notre site, tapez drmojo.fr ou sur Facebook Dr Mojo & Mr G, et merci infiniment pour cette interview! À bientôt, les 2 compères Dr Mojo & Mister G

ROCK
©MetAlsace 2019. Tous droits réservés. Exécute PHP 7.2 et PHPMyADMIN Version : 4.6.6deb4
RockZed recommande son IDE PHP: Sublim Text