<< back home ! | C'est quoi? | Vous faites du rock ? | Facebook |Contribuez ! | Crédits
UNDERVOID  
                   

Undervoid, groupe de rock brut et sauvage, se prête au jeu des questions/réponses pour MetAlsace.

*******

Salut les gars ! Merci pour cette interview ! Pouvez-vous présenter les membres du groupe ?

Salut ! On est 4 dans le groupe : Alex à la batterie, Arnaud au chant, Bill à la basse et Marc à la guitare !

Né en 2015, Undervoid connaît un succès certain !! (je ne sais d’ailleurs pas comment j’ai pu passer à côté de votre groupe tout ce temps…). Quelles sont vos influences musicales ?

Ça brasse large, très large, il y en aurait plein.,. Mais on a quand même une préférence pour la musique qui te fait bouger là tête et taper du pied. Le rock des 70’s, de Led Zeppelin en passant par Motorhead ou AC/DC, des trucs moins vieux comme Rage Against The Machine. Ou du côté francophone, des groupes comme No One ou Noir Désir.

Hystérique, puissant, magistral, intense, explosif… la presse ne tarit pas d’éloges sur vous ! Qu’est ce qui vous donne une telle pêche ?

C'est la foi du rock'n'roll ! Et puis on aime jouer ensemble, il se passe réellement un truc quand on est tout les 4 ensemble, une certaine forme d’alchimie.

Pourquoi cette volonté de chanter en Français ? C’est très rare, surtout dans ce genre musical ?

Parce qu'on est mauvais en Anglais,.. Nan plus sérieusement, ça a de suite été une évidence pour nous, ça a tout de suite collé. Et puis chanter dans notre langue nous permettait de mieux faire passer nos messages, ce qui est très important dans notre musique.

Quels sont les thèmes de vos chansons ?

On parle beaucoup de ce qui nous entoure, de ce qu'on voit et de ce que la réalité nous renvoie. Et vu l’actualité, y'a de quoi faire,..

D’ailleurs, comment se passe le travail de composition au sein du groupe ? J’ai noté que vous êtes de générations différentes, j’imagine que chacun apporte des idées intéressantes, issues de son propre vécu musical ?

Carrément ! On compose tout ensemble. Souvent, un des quatre ramène une idée ou un thème et ensuite on travaille avec les idées de chacun. Si ensuite ça ne fait pas l'unanimité, on vire sans trop se poser de questions, ce qui fait qu'on passe beaucoup de temps à jeter des trucs, pour essayer de garder le meilleur.

Depuis 2015, vous avez sorti 4 EPS. Un album à part entière ne fait partie de vos objectifs ?

C'est prévu et c'est dans les clous. A la base du projet des 4 EP, au tout début de la formation du groupe, c'est déjà ce qu'on visait. Au final, sortir beaucoup d'EP nous a permis de nous trouver musicalement et humainement, de gagner en maturité sur nos idées et notre direction. Aujourd’hui on sait ce qu'on veut, on sait où on veut aller. L'album est composé et on devrait l’enregistrer à la rentrée, mais on vous en dira plus prochainement,..

Concernant la scène, vous avez déjà donné une centaine de concerts depuis vos débuts ; avez-vous déjà joué dans un autre pays, et si oui, comment vos compos en Français sont-elles accueillies ?

On a majoritairement tourné en France et dans les pays francophones, on s'est pas encore réellement frottés à un public étranger. Mais on est curieux et on a bien hâte de voir comment notre musique sera appréciée par un public qui ne comprend pas le texte. Ça devrait se faire sur l’année 2020,

Une anecdote particulière de concert à nous raconter ?

Ouais, et c'est pas la plus drôle.. Passons nos performances éthyliques, la batterie ou les amplis qui se cassent la gueule sur scène.,. Celle qui nous a le plus marqués, c’est la fois où on a fait le première de No One, on était super contents et on s’était bien préparé. Sauf que le soir du concert, y'a plus rien qui marchait. Le pédalier du guitariste qui se met à déconner et à couper le son de la guitare, le guitariste obligé d'aller débrancher son pédalier et de se mettre en direct dans l'ampli, bref la grosse merde,.. Ce genre de fois où tu veux mettre une grosse baffe au destin...

Y a-t-il un musicien, ou un groupe, dont vous rêveriez de faire la première partie ?

Johnny ! Mais ça me paraît un peu mort.. Rêver c'est un terme un peu fort mais il y aurait beaucoup de musiciens et de groupes qu'on aimerait rencontrer. Après, s'il fallait donner un groupe, on dirait certainement Rage of Against The Machine .

Pour finir, un mot sur votre nom : Undervoid… Pourquoi ce choix ? Sous le vide, il n’y a… rien ?

Si au contraire et c'est tout le sens du nom. C'est justement toute cette culture underground qui nous inspire et agit loin des médias et des circuits « mainstream » Après on laisse libre à chacun de s'y faire son interprétation.

Je vous remercie encore d’avoir pris le temps de me répondre et vous laisse le mot de la fin.

Merci à toi pour les questions, on vous souhaite plein de bonne choses pour votre projet ! Vive MetAlsace et vive le rock !

ROCK
©MetAlsace 2020. ©MetAlBar 2020. Tous droits réservés. Exécute PHP 7.2.34.
RockZed recommande son IDE PHP: Sublim Text