<< back home ! | C'est quoi? | Vous faites du rock ? | Facebook |Contribuez ! | Crédits
V.O.I.D  
                   

Aujourd’hui, nous découvrons un autre groupe originaire de la région strasbourgeoise : V.O.I.D.

*****************

Salut les gars ! Merci à vous pour cette interview ! Groupe de métal alternatif, V.O.I.D. a vu le jour en 2011. Pouvez-vous nous présenter les membres du groupe ?

Laurent (Batterie) : Salut ! Avant toute chose, merci de nous permettre de réaliser cette interview !

Comme tu l’as dit, le groupe a été fondé en 2011 par Geof (guitare) et moi-même (batterie). Nous nous connaissions par le biais de Thundering Records, le label qui distribuait les albums de nos groupes respectifs (Aegirson pour Geoff, et Distress pour moi). Après la séparation de nos groupes, on s’est retrouvé pour jouer et avant tout s’amuser... Puis l’envie de monter un groupe et de composer s’est faite de plus en plus ressentir... on a donc commencé à chercher des musiciens.

Rapidement, Nico (guitare) nous a rejoint en 2012. C’est à partir de là que le groupe a commencé à réellement se concrétiser. Steph (basse) en 2014 et Mat (chant) en 2015 sont venus compléter la formation de V.O.I.D.

Quelles sont vos influences musicales ?

GEof (Guitare) : J’ai commencé par le triptyque Metallica, les Guns et Maiden, incontournable au début des années 90 mais c’est l’album Draconian Times de Paradise Lost qui m’a mis une vraie grosse claque en 1995. Greg Macintosh est une véritable influence, d’autant plus qu’on est gaucher tous les deux. Cette album est heavy et hyper-mélodique à la fois, j’y aime toutes les chansons. J’apprécie aussi beaucoup Iced Earth, le côté très carré du jeu rythmique de Jon Schaeffer. Et enfin Therion pour son côté symphonique mais accessible à la fois.

Nico (Guitare) : mon frère, de 7 ans mon ainé, m’a fait découvrir le Metal et le hard rock assez jeune. Je n’ai jamais été lassé d’écouter Metallica, ACDC, Rage Against The Machine … et j’ai été beaucoup influencé dans mes compositions par des groupes plus récents comme Papa Roach, Disturbed, StoneSour ou encore… Rammstein, pour leur son inimitable.

Mat (chant) : J’apprécie de passer d’un style musical à un autre et ma playlist peut parfois surprendre ! Si mes bases sont peu ou prou les mêmes que mes copains (Guns, Metallica pour ne citer que ceux-là), je peux très bien passer d’un Amorphis à un Sting en faisant un détour par un Queen ou un Bach. J’avoue un pêché mignon pour le Jodel et les années 80 (ahhh Jean Pierre Mader !!!).

Laurent : En fait, on a tous des goûts différents dans le groupe. Je ne crois pas qu’il y ait un seul groupe ou un seul album qui fasse l’unanimité parmi les 5 membres !

Au final, cette multitude d’influences se retrouve dans les compos du groupe : on peut retrouver des passages thrash ou heavy à la Nevermore ou Demons and Wizards, du doom ou du gothique à la Paradise Lost, du riff influencé par Metallica, ou même des passages plus prog. Quant au chant, les influences sont plus à chercher du côté du rock, voire de la pop.

Toutes ces influences mélangées conduisent à des compos variées et personnelles, un équilibre entre différents styles.

Steph (Basse) : une liste (non exhaustive) des groupes figurant dans mes playlists : Evergrey, In Flames, Slipknot, Dream Theater, Paradise Lost, The Unguided, Amorphis, FFDP, Sparzanza, Megadeth, Scar Symmetry, Orden Ogan, Machinae Supremacy, …

Une raison particulière au choix de votre nom V.O.I.D. (vide) ?

Laurent : On a cherché un nom percutant et facile à retenir, un nom simple et efficace !

D’un côté, l’ambiance dégagée par le mot « V.O.I.D. » (qui signifie « vide » ou « néant », comme tu l’as justement fait remarquer) reflétait bien la mélancolie de nos compos et paroles. D’autre part, ça reste un nom assez neutre dans le sens où il ne nous enferme pas dans un style particulier.

Nico : Oui, aucun style, aucune approche, aucun thème ne nous est interdit avec un tel nom ! Quant à la signification de l’acronyme, on préfère (pour l’instant) ne pas la révéler. Chacun peut y trouver sa propre signification ;-)

Comment se passe le travail de composition de vos morceaux ?

Laurent : Généralement, chacun compose chez lui et présente aux autres membres un morceau plus ou moins abouti. Puis chacun apporte sa touche personnelle, et on travaille ensemble en répétition, en y apportant dernières modifications et arrangements. Une fois que le morceau est terminé, ou presque, on y ajoute les paroles et une ligne de chant.

Geof : Et au fur et à mesure j’enregistre nos compos via Garage-Band pour pouvoir avoir des démos au son correct.

La scène métal est bien présente en France et particulièrement en Alsace où nous avons la chance d’avoir de nombreuses salles et bars qui font tourner les groupes. Cependant, est-ce facile pour vous de trouver des dates ?

Laurent : En fait, le plus difficile, c’est de trouver les 1ères dates. Ensuite, généralement, tout s’enchaine : d’une part, les salles font plus facilement confiance aux groupes ayant déjà un petit vécu “live” et, d’autre part, après avoir “invité” un groupe, celui-ci rend généralement l’invitation sur un prochain concert. Echange de bons procédés : une date en entraine une autre !

Nico : oui, on a rencontré des groupes très sympas (comme Faceless ou encore Le Core Et L’Esprit), et ça nous a ouvert pas mal de portes. Après c’est un cercle vertueux, mais qu’il faut entretenir. C’est un boulot à part entière de trouver des dates !

Avez-vous une anecdote ou un souvenir particulier de concert ?

Nico : notre dernier concert au Stadium à Drachenbronn en décembre dernier, au fin fond de l’Alsace du Nord (dont je suis originaire). Une tout petite scène avec un petit public… Un super souvenir car les gens présents, bien que peu nombreux, ont joué le jeu à fond, et ça a été un vrai plaisir de joueur devant un tel enthousiasme ! Sans parler du super accueil fait par le propriétaire du Stadium. Vraiment un bon souvenir, on a hâte d’y retourner (fin avril normalement).

Mat (chant) : un regret en fait ! On avait un morceau instrumental sur notre set list, j’en profitais pour boire une bière et en ramener aux autres. Mais on a posé du chant sur ce morceau… Faut qu’on bosse sur une nouvelle chanson sans chant !

Si vous pouviez choisir de faire la première partie d’un groupe ou d’un artiste que vous appréciez, lequel serait-ce et pourquoi ?

Nicolas : Fan inconditionnel de Metallica… c’est tout choisi ! C’est le groupe qui m’a le plus influencé et pour qui j’ai le plus grand respect.

Laurent : Pour ma part, il est très difficile de répondre à cette question, ou alors ça risque de prendre un bon moment ! Il y a tellement de groupe de j’aime et avec qui je rêverais de partager la scène, la liste est bien trop longue !

Geof : Paradise Lost, et je prends la place de Greg Macintosh sur quelques titres de l’album Draconian Times !

Mat : Plutôt qu’un groupe (il y en a plein qui me botterait), c’est plutôt une scène particulière qui me ferait rêver : j’me vois bien ouvrir dans un gros festival en plein air genre Hellfest, ça doit être le pied !

Un rituel avant d’investir la scène ?

Laurent : Je suis généralement assez nerveux avant un concert, je ne tiens pas en place, je fais 150 aller-retours. Mais sinon, rien de particulier.

Nicolas : Idem. Une bonne binouze pour se motiver avant de prendre ma guitare ! Je ne suis pas trop nerveux en général.

GEof : J’essaie de réviser un peu, me chauffer les doigts, pour dé-stresser.

Mat : Je bois toujours une tisane avant un concert

Pour finir, j’imagine que vous pensez à sortir un album un jour ?

Nicolas : Oui, c’est dans nos objectifs à moyen/long terme. Avant tout, nous souhaitons avoir un peu plus de morceaux/compositions à notre actif pour ne sélectionner que le meilleur ! On envisage de passer en studio pour nos morceaux incontournables, actuellement nos morceaux en libre écoute sont les démos enregistrées par Geof.

Geof : Et c’est vrai qu’on commence à nous demander si l’on a des CD à vendre. Mais pour le moment on se concentre sur les concerts !

Merci encore à tous d’avoir pris le temps de me répondre. Je vous laisse conclure cette interview.

Laurent : Une nouvelle fois, je te remercie pour ton invitation et pour nous avoir donné la possibilité de faire cette interview ! Je souhaite une longue vie et toute la réussite à MetAlsace !

Nicolas : Merci à toi Nessa d’avoir pris le temps de faire notre connaissance, et merci à vous de nous avoir permis de rejoindre l’aventure MetAlsace. C’est une super initiative, qui je l’espère permettra aux gens de découvrir de nouveaux (ou anciens) talents de la scène alsacienne ! Car il y en a !

Geof : Merci à vous pour avoir créé MetAlsace, et merci de nous avoir accordé notre première interview ! Retrouvez-nous sur Facebook, Youtube et Soudcloud : V.O.I.D.Metal.Band

ROCK
©MetAlsace 2019. Tous droits réservés. Exécute PHP 7.2 et PHPMyADMIN Version : 4.6.6deb4
RockZed recommande son IDE PHP: Sublim Text