<< back home ! | C'est quoi? | Vous faites du rock ? | Facebook | Contribuez ! | Crédits
NECROSMOSE la review  

Les 4 cavaliers de l’apocalypse s’en donnent à cœur joie dans cet album. Une véritable ode à la destruction, cette symphonie de l’enfer s’adresse à un public convaincu. Attention, cela ne veut pas dire que cette œuvre est inaccessible ! Au contraire on est saisi par une interprétation puissante, juste qui s’inscrit parfaitement dans le domaine apocalyptique (voire post apocalyptique) de l’univers d’ADS. Aux détracteurs du genre qui n’y entendent que du bruit, penchez-vous juste un peu sur cet ensemble. Necrosmose est de ces albums qu’on peut écouter pour le simple plaisir de l’écouter ou pour découvrir un autre univers. Dans cette ambiance de fin du monde, ne cherchez pas l’espoir, ce sont bien les galops infernaux de leurs montures qui reviennent assez régulièrement.

Pour la petite histoire, sachez que l’Armageddon est un endroit où se livrera la dernière guerre de l’Apocalypse. Et c’est bien ce qu’inspire la musique. C’est intéressant de le noter, car voilà un groupe avec un album à l’identité bien trempée, revendiquant par le chant - ainsi que toute l’interprétation - cette allégorie. Avec des voix gutturales et justes, des arrêts marqués et soudain, Armagddon Death Squad s’approprie cet univers et en offre une lecture tantôt symphonique, tantôt destructrice au fil des morceaux.

Car voyez-vous, je considère la musique comme le vin. Je n’y cherche jamais de références. Pourquoi dire que tel ou tel passage ressemble à tel ou tel autre groupe ? Je l’apprécie pour ce qu’il est, ce qu’il inspire et tant pis pour le reste.

Avec Necrosmose, ADS saura marquer le paysage musical de son temps… avant la fin des temps !

29/01/2020=- Rock !


ROCK
©MetAlsace 2020. Tous droits réservés. Exécute PHP 7.2 et PHPMyADMIN Version : 4.6.6deb4
RockZed recommande son IDE PHP: Sublim Text