<< back home ! | C'est quoi? | Vous faites du rock ? | Facebook | Contribuez ! | Crédits
Survivre à un festoche  

Belle saison rime avec festivals ! Le Printemps est là, et avec lui les réjouissances musicales (et amicales) ! Mais pour en profiter pleinement, si tu as déjà fait au moins un festival, tu sais qu’on n’y va pas comme ça en touriste… Un fest, ça se prépare ! Alors si tu veux y survivre, suis les conseils de ce guide pour bien en profiter (et revenir en un seul morceau tant qu’à faire !).

La météo

1er conseil, et non des moindres : avant de partir, zieute le temps qu’il va faire durant ton fest. Et prépare ton barda en conséquence. De la pluie prévue ? Poncho/coupe-vent, bottes en caoutchouc (oui c’est pas sexy mais au moins t’auras les pieds au sec), tente imperméable (voire une bâche pour la recouvrir si t’en as pas), vêtements chauds pour la nuit… Il va faire très chaud ? Indispensables : casquette/chapeau/bob, crème solaire (si tu ne veux pas finir comme moi avec des résilles rouges sur les mollets) et de l’eau (la bière, c’est bon, mais ça n'hydrate pas, alors fais pas ton malin...). Et des fringues en conséquence bien sûr. Et puis oublie ton super déguisement de Pikachu : tu vas suer comme un goret là dedans !!

Les chaussures

Tu vas pas faire ta belle à une soirée chic et tu ne pars pas en vacances à la plage : alors pas de chaussures à talon ni de tongs mais tu privilégie tes vieilles pompes bien solides et confortables parce qu’elles vont affronter les pogos, la poussière, peut être la gadoue et tout ce qui peut traîner un peu partout…

L’hygiène

C’est bien connu, la douche en fest, c’est un peu la galère !
Soit tu te lèves très tôt pour éviter la queue de 30 mètres (et avoir de l’eau chaude) soit tu t’adaptes et tu fais une toilette sommaire : pour ça, t’as les bidons d’eau que tu peux emmener (voir une douche portative), les lingettes pour bébé (super pratiques !), du déo, du gel antibactérien, le dentifrice et ta brosse à dents. Et l’indispensable à ne surtout pas oublier : le papier-toilette !! Comme pour la douche, si tu y vas tôt le matin (genre 6/7 h), non seulement tu trouveras du papier, mais les petites cabanes en plastique seront propres et fraîches (parce qu’avec 30 degrés, crois-moi que si tu passes deux minutes là dedans, tu te liquéfies…). Sinon, bouche-toi les narines, ne vomit pas en voyant la crasse et soit toujours équipé de ton rouleau de pq. Parce que les tickets de carte bancaire, si t’as rien d’autre, c’est pas génial comme dépannage… (vécu. Mais pas par moi ^^)

La tente

Si tu peux, achète-toi une tente « Fresh & Night (non je fais pas de pub pour une certaine enseigne de sport : j’en ai une et c’est vraiment pas mal) : au niveau fraîcheur, c’est pas extraordinaire mais tu rôties un peu moins qu’avec une tente normale s’il fait super chaud. Et le top : t’es pas réveillé aux aurores par le soleil levant, il fait bien noir là dedans, et même si t’es là pour faire la fête, dormir un minimum te garantira ton énergie pour les pogos du lendemain. Ne laisse pas d’affaires perso dans ta tente : sur certains festivals, t’as des gens peu scrupuleux (pour ne pas dire des connards) qui volent tout ce qu’ils trouvent, y compris la nuit en découpant ta tente… Alors si tu peux, laisse tout dans ta bagnole. Et dernier conseil : évite de planter ta tente près d’un groupe électrogène ou à proximité des gros projecteurs qui illuminent le camping si tu veux dormir un peu confortablement.

Ah oui !! J’oubliais : un drapeau ou un truc très reconnaissable pour reconnaître ta tente ou votre campement à tes potes et toi. Parce que quand il fait nuit, que t’as planté ta tente en début d’aprem quand y avait encore presque personne, et que tu reviens le soir dans un camping rempli de tentes Queshua toutes de la même couleur, crois-moi que t’auras aucune envie de passer deux heures à chercher ta tente… (vécu au Sonisphère ^^).< /p>

Le matériel qui te rendra la vie plus douce

Un réchaud, des boites de conserves et du café/chocolat soluble. Parce que bon, t’auras pas trop la possibilité de te préparer de bons petits plats. Tu peux aussi prévoir des gâteaux, de la brioche pour le p’tit déj, des chips, du saucisson et autres cochonneries du genre pour l’apéro. Rien qui ne se garde au frais en tout cas, le frigo il reste chez toi...

Une lampe de poche et un couteau suisse qui peuvent toujours êtres utiles si tu te perds ou pour couper le fameux saucisson.

Si tu es en mode reporter et que tu emmènes ton appareil photo, veille à charger ta batterie (prends en même deux si tu peux). Et pour ton téléphone, investis dans un chargeur portable (il y en a des pas chers). Y a pas toujours de Mac Do à proximité pour le recharger… Ou alors renseigne-toi : certains festivals proposent des bornes de rechargement.< /p>

N’oublie jamais tes bouchons d’oreille/boules Quiès. Ils sont non seulement indispensables pour les concerts (j’ai des acouphènes depuis que je les ai oubliés une fois…) mais en plus, ils te permettront de dormir un peu au camping. Parce que crois-moi, la nuit, c’est à celui qui ronflera le plus !

Et une petite trousse de secours ne sera pas superflue.

Derniers petits conseils (du vécu toujours, alors prends les en compte) :

Quand tu vas aux toilettes, vérifie TOUJOURS que la cuvette est bien relevée. J’ai fais un paquet de fests et elle l’est toujours ; personne ne s’embête à la baisser… sauf une fois : réflexe, tu t’assieds sans regarder et tu te retrouves avec le derrière complètement trempé !

On ne lance pas sa bière, on la boit ! C’est du gaspillage et en plus ça colle et ça pue…

Fais en sorte d’avoir toujours un pote avec toi qui pourra te ramener au camping si tu as trop abusé de ladite bière.

Et en fin de soirée, t’as toujours des gens qui ont la flemme ou qui ont trop bu pour ramener leurs gobelets consignés. Alors guette, ramasse tous ceux que tu peux et paye toi des coups le lendemain !

Une anecdote à raconter? N'hésite pas à la poster en commentaire de l'article!



10/04/2019 -=Nessa

ROCK
©MetAlsace 2019. Tous droits réservés. Exécute PHP 7.2 et PHPMyADMIN Version : 4.6.6deb4
RockZed recommande son IDE PHP: Sublim Text