<< back home ! | C'est quoi? | Vous faites du rock ? | Facebook | Contribuez ! | Crédits
Lendemain de concert, tu fais quoi?  

En bon amateur de musique qui déménage, tu vas sans doute voir le plus de concerts que tu peux. Et tu en profites. A ta manière. Mais le lendemain, tu fais quoi ?

Bien entendu, ça va dépendre de comment tu as profité du moment…

Il y a ceux qui sont raisonnables, qui sont juste là pour écouter de la bonne musique, sans faire d’excès de quelque ordre que ce soit. Le lendemain ? T’es juste heureux et bien dans ta peau.

Et il y a ceux qui se disent : merde, on a qu’une vie ! Go pour la méga fiesta !!! Oui… mais l’après concert, c’est dur hein ?

T’as évidemment trop abusé de la bonne bière (ou moins bonne mais tu t’en fous). Tu te réveilles avec la tête dans le derrière, voire avec un marteau qui te vrille les tempes… Complètement déshydraté, tu bois des litres d’eau. Tu es juste bon à trainer en jogging sur ton canapé toute la journée, en regrettant d’en avoir bu autant et tu te dis « Plus jamais ! » (et nous, on te croit ah ah ah !). A toi la gueule de bois ! Alors tu la soignes comme tu peux (et là ô joie ! Tu pourras lire prochainement quelques judicieux conseils pour l’éviter et/ou la rendre moins douloureuse, et si c’est trop tard, pour t’en remettre).

T’es aussi plein de bleus parce que les pogos, c’est ton truc ! Et ta nuque te fait un mal de chien. Ouille ouille ouille… A toi les massages à l’arnica (tu peux aussi essayer le vinaigre de cidre ou la camomille infusée en compresse, efficaces parait-il).

Mais y a pas que ça qui te fait souffrir, ta gorge aussi. Elle est en feu parce que t’as trop fumé de clopes… Là ben tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même et laisser ton paquet au repos quelques jours. Et essayer le miel (agrémenté de quelques gouttes d’huile essentielle de Tea Tree, magique !) qui l’adoucira un peu.

Et cerise sur la mousse de bière : t’as plus un rond !!! Et ouais : t’as payé ta tournée, et puis une autre, et encore une autre… Et ton compte bancaire clignote en rouge.

Et puis évidemment, t’as le blues T’es triste. Parce que c’est fini, que tu as peut être vu ton groupe favori et que la prochaine fois, ben tu sais pas quand ce sera… Tu as fait la fête avec plein de potes, tu t’es pété la voix à chanter comme une casserole, t’as sué sang et eau, l’excitation était à son maximum et là, tu te retrouves « dans la vraie vie ». En général t’en as pour deux jours à t’en remettre. Parce que finalement, la vraie vie, elle devrait tout le temps être comme ça. Mais faut faire avec.

Alors tu regardes les photos et les vidéos que t’as faites la veille, tu les partages sur les réseaux sociaux, tu frimes parce que t’as posé avec Alissa et que wow ! Quand même, c’est la grande classe ! Tu appelles ce pote que t’avais pas vu depuis des lustres et vous évoquez un tas de supers souvenirs ; souvenirs qui vont te donner encore plus le blues…

Tu mets la musique à fonds parce que ça t’apporte un peu de réconfort, même si tes voisins du dessous martèlent le plafond à coups de balai. Tu prends ta guitare et te dis que ces cours, tu vas enfin les prendre ! Parce qu’être « guitar hero », ben ça l’fait grave et la vraie vie, la belle, c’est ça ! La notoriété, les filles, la fiesta non stop. Tu te prends à rêver… jusqu’au moment où tu te dis : merde, demain… faut aller bosser !

Alors, après tout, le plus important là dedans, et quelque soit l’état dans lequel tu te trouves, c’est d’avoir savouré l’instant présent, non ?
Le prochain concert, tu verras, il sera encore meilleur.

21.02.2019 - V. M.

ROCK
©MetAlsace 2021. ©MetAlBar 2021. Tous droits réservés. Exécute PHP 7.2.34.
RockZed recommande son IDE PHP: Sublim Text